Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 19:23

En attendant l'inspiration pour le dernier chapitre d’une journée à Boiscéliandre.
Je vous propose de connaître un peu plus qui se cache derrière la plume de Guthin
.
Enfin presque !





Assis derrière une  petite table qui lui servait de bureau.

Il regardait par la fenêtre le jardin.
Le spectacle qui s’offrait à lui, concrétisait des années de labeur pour en arriver à ce que la nature accepte cette transformation.
Les narcisses disposés ça et là étaient en fleurs. De gros boutons du magnolia commençaient à s’ouvrir, offrant au soleil leurs corolles blanchâtres.

Nous étions en Mars période où les couleurs de la nature changent   au gré des nuages, ceux-ci souvent chargés de pluie.

 

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

A la cime d’un peuplier deux pies jacassaient, sûrement un couple ? Le son de leurs cris stridents passait aux travers des carreaux. Madame ne devait pas être d’accord sur l’orientation que Monsieur avait donnée au nid ou bien peut être, que la dispute portait sur les prénoms de leurs futures progénitures.
Il était assis là à contempler la nature.
Ce n’est pas à rêvasser la tête en l’air que les mots viendrons se coucher sur le papier pensât- il mais la nature était tellement belle.
Puis le ciel s’assombrit, de gros nuages chargeaient de pluie arrivaient, il y avait comme une agitation dehors, pas beaucoup de feuilles en cette saison pour servir de parapluie à notre pinson. Il se réfugia dans une haie thuyas 
Nos deux inlassables pies continuer leur âpre discussion. Puis la pluie se mit à tomber, à travers les carreaux .On pouva
it voir ce rideau d’eau qui occultait maintenant la vue du   jardin. 

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Il se dit que se serait ce le moment d’écrire quelques lignes en attendant que cesse la pluie ?
Mais à peine les premières lettres déposées, que les nuages s’en sont allés .Est cet un signe ? Ou tout simplement une journée à rêver.
De fines gouttelettes d’eau sur la vitre donnaient au jardin un aspect féerique, comme par enchantement elles se mirent à briller de mille couleurs, le soleil venait de faire sa ré- apparition en se reflétant au travers d’elles. 

Il ouvrit la fenêtre, sentit cette subtile odeur caractéristique qui se dégage après les pluies de début de printemps, où ce mêle les légers parfums des jonquilles sauvages et celui de la terre humifère
Au loin il aperçu un somptueux arc en ciel. Il en chercha la source des yeux, pensant, un léger sourire aux lèvres, à cette légende qui dit que celui qui se placera à la base de l’arc en ciel y trouvera un pot d’or.
  

Hebergement gratuit d image et photo

 

Une goutte d’eau tomba la où quelques mots avaient commencé à noircir le papier. Se mêlant à l’encre pour donner un somptueux pâté .Il esquissa un léger sourire et se dit que ce n’était une journée pour écrire.
Il décida donc de quitter sa place. Quand par un léger courant air, son attention fut retenue par une petite plume blanche qui vient se poser là, sur le papier, juste à coté du pâté.
Il l’a pris dans sa main et d’un doigt il caressa les barbules pour chasser les petites gouttelettes d’eau qui s’y étaient déposées.
Il ferma la fenêtre, posa la petite plume blanche sur le bord de son bureau, saisit une nouvelle feuille de papier et sans lever la tête se mit composer.
Les mots couvraient le papier comme par magie. Ils se succédaient dans un torrent de lignes était-ce les biens faits de la pluie ou peut être cette petite plume qui lui avait apporté l’inspiration.
Et c’est ainsi que partant de rien ou du moins de cette petite plume. Qu’une colombe avait sûrement dû perdre dans sa précipitation pour la recherche d’un abri avant l’arrivée de la pluie.
Que sont nées les aventures extraordinaires de notre Lutin Guthin….

Parfois l’envie d’écrire ne tient qu’à peu de chose, une pluie, une plume et l’envie de tromper la solitude qui parfois peut devenir pesante……………

 

 

 

 

 

 

 
      CopyrightFrance.com

Partager cet article

Repost 0
Published by la plume de Guthin - dans Essais et Poèsies
commenter cet article

commentaires

Aniélys 08/05/2008 19:00

Parfois... écrire ne tient qu'à l'envoi d'un message, céleste, semble-t-il en ce qui te concerne ! Et cela ne m'étonne pas qu'un Ange soit passé par là pour t'offrir ce cadeau. Peut-être voulait-il donner des ailes à ton inspiration ?  Et, au regard de ce que je viens de lire, il a merveilleusement rempli sa mission !

Chantal74 29/03/2008 20:34

Bonjour Guthin, comme j'avais voté pour toi... et que je viens de lire que tu avais voté pour moâ.... il était indispensable que je vîns voir qui était l'auteur de ces jolis mots.  Me voici au pays de Boiscéliandre et je me suis régalée de tes mots.. un univers de petits lutins et de fées me convient bien.. Quel belle plume tu as alors de temps en temps je viendrai dans ton univers goûter à tes joies de l'écriture ou de ta page blanche..bien amicalementchantal

sylvie 28/03/2008 18:40

un cadeau léger de fin de semaine pour te remercier et te souhaiter un bon weekend, fête de l'escargot, de la limace et autres qui n'ont pas peur de l'humidité ambiante que la grenouille de l'étang nous concocte en ce printemps....Bisous de Vivi

Quichottine :0010: 27/03/2008 20:02

Il y a deux lutins dans ma bibliothèque, si tu veux, je te les enverrai de temps à autre pour qu'ils te tiennent compagnie !... mais fais bien attention à eux, j'y tiens beaucoup !

nymphea 27/03/2008 10:34

COuCOU  c'est nymphea ...j'ai eu plaisir à te deviner devant ta fenêtre..  comme moi et seul.. comme moi et comme beaucoup ! pas facile de lire tes contes  et de faire un com à la hauteur ...!..bon.... là on n'en sait guère plus !mais il faut choisir où tu restes un petit être de la forêt ou tu acceptes d'être" bêtement humain ".de temps en temps .pour le plaisr de tous , pour la relation ..simplement !merci de venir chez moi , souvent ! bises