Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 21:19

 

Grrrr ! S'écria Guthin en sortant de sa demeure.
Bigre, mais on se croirait en hiver, rajouta-t-il Alors que mai va finissant et que le mois des moissons est tout proche.
Hello Gonthran ! Tu es déjà rentré serait-ce, cette fraîcheur ou bien tu as fait une mauvaise rencontre dans la forêt ce matin.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Bonjour Guthin ! Lui répondit le hibou, Quelle mauvaise rencontre ? Ah ! Je vois, tu veux parler des tireurs de litres. Non tu sais bien que dans Boiscéliandre il n'y en a pas, c'est une forêt magique pleine de Fées, de farfadets et de Lutins Les chasseurs ne seraient pas à la fête avec vous.
Pour sûr Gonthran, mais on ne dit pas tireurs de litres, mais tireurs d'élites ce n'est pas pareil.
Ah bon dit l'oiseau ! Quand je vais faire un tour dans le bois de la Coudre les après midi de novembre j'ai bien l'impression que c'est du pareil au même ! Remarque c'est bien pour nos amis, ils ne risquent rien sauf peut-être les pauvres chiens. Et puis nous sommes en mai.
Oh mais tu sais avec ces humains on ne sait jamais, une battue administrative n'est pas à exclure. Répondit Guthin
Le hibou ajouta, je pense souvent à la famille Suscrofas et leurs marcassinets j'ai peur parfois, qu'il leur arrive malheur.
Ne t'inquiètes pas mon ami, ils sont aussi rusés que Maitre Goupil, tiens cela fait bien longtemps que l'on ne l'a point vu notre ami Renard. Dit Guthin.
J'espère que tu dis vrai mon ami lui répondit Gonthran, mais dis moi, toi qui parcourre le monde ils vivent où les renards ? Tu peux me le dire ?
Bien entendu, ils habitent dans un terrier qu'ils creusent eux-mêmes ou qu'ils empruntent parfois aux lapins et qu'ils modifient bien sûr, comme toi tu le fais avec le trou dans le tronc du vieux chêne. Il leur arrive parfois même de cohabiter avec un blaireau. Leurs terriers se trouvent généralement dans un talus de terre ou de sable, mais des fois ils choisissent une crevasse de rocher. Comme cela, la femelle (Renarde) peut élever gentiment ses petits.
Ah ! Je vois un peu comme Ramoussine.
Oui répondit Guthin.
Au fait Guthin ! Nous l'avons pas vu, depuis plusieurs jours notre amie elle n'est pas malade ?
Non, elle hiberne peut être ! Dit Guthin en souriant. Ne t'inquiètes pas je pense que l'on ne va pas tarder à la voir. Tu sais bien qu'elle aime flemmarder dans son lit et n'oublions pas c'est la seule marmotte qui n'hiberne pas. Alors, parfois il lui arrive d'avoir un petit coup de fatigue au printemps.
Ouais, tu as sûrement raison lui répondit le hibou. Mais vois-tu Guthin ajouta le hibou, parfois cela nous ferait du bien qu'elle hiberne un peu, rien que pour ne pas l'entendre, il faut toujours qu'elle rajoute quelque chose.
Tu ne sais pas ce que tu veux Gonthran, lui dit Guthin il y a deux minutes tu t'inquiétais de son absence et voilà que maintenant tu veux qu'elle hiberne. Il faudrait savoir !
Notre chère petite Marmotte, on l'aime telle qu'elle est, ses petits travers ne sont pas bien méchants, puis tout ceci fait d'ailleurs partie de son charme ! Non ? C'est une fille et les filles ça sait tout sur tout. Tu l'apprendras un jour mon ami.
Bon, sur ces bonnes paroles mon ami je vais te laisser. Je m'en vais faire un petit tour à l'orée de la forêt.
Fais attention à toi, Guthin ! Le monde des humains est parfois bien dangereux lui dit Gonthran.
Je serai prudent mon ami lui répondit Guthin, De toutes les façons il y a que les enfants et les esprits purs qui peuvent voir les lutins, ce n'est pas donné à tout le monde.
Oui, mais il y a aussi les Greemlins dit l'oiseau.
Pas de soucis à te faire Gonthran lui répondit Guthin les Greemlins son nos amis, ils sont trop occupés à faire des farces aux humains entre la télévision qui ne marche pas, les pannes dans les ordinateurs, car vois-tu ils adorent les ordinateurs les bugs ce sont eux hi hi.
Sur ces paroles Guthin s'en alla et très vite il disparu à la croisée des chemins.
Sur ces entrefaites Ramoussine arriva. Comme à son habitude pleine d'entrain et d'allant.
Hello Gonthran comment vas-tu ! Dit-elle en chantonnant.
Très bien ma belle Marmotte ! Dis moi, je te trouve toute gaîte aujourd'hui, tu as bien dormi dit-il en rigolant
Tu n'aurais pas vu Guthin pas hasard lui demanda t-elle.
Si, il était ici v'la cinq minutes et justement on parlait de toi !
Ah bon !! De moi ? demanda-t-elle.
Eh oui, C'est Guthin qui s'inquiétait de ton absence !
Ah !! J'aime bien quand Guthin se soucie de ma petite personne, il est toujours plein de bonnes attentions à mon égard, lui répondit la marmotte.
C'est pour ça que j'aime bien être en sa présence, il est attentionné, courtois même si de temps à autres il ronchonne un peu pour un oui pour un non. Ajouta-t-elle.
Oui mais ! Il m'a dit, je cite : j'aimerais bien qu'elle hiberne cela nous ferait des vacances .... Lui souffla le hibou avec un sourire qui voulait en dire long sur son propos.
Il a dit ça ? Guthin ! S'étonna- t-elle, oh ! Il va me le payer cher celui là .En plus je n'hiberne pas.
Où est il parti ? Dis-moi Gonthran que j'aille lui régler son compte.
Eh bien, je crois qu'il m'a dit qu'il allait faire un tour à l'orée de la forêt, mais il ne m'a pas dit pourquoi faire. Lui répondit l'oiseau tout heureux de sa plaisanterie.
Je sais où il est. Je suis sûr que je vais le trouver tout près de la chaumière de Solveig le gredin !
Depuis l'autre fois avec Hänschen et les castors. Il aime bien aller là-bas en plus elle fait de très bons gâteaux, et Guthin en raffole.
Ah bon !! Dit Gonthran, je ne le savais pas. Mais attends, je croyais que les humains ne pouvaient pas voir les lutins demanda-t-il ?
La plupart, sauf quelques exceptions, et Solveig en fait partie répondit Ramoussine.
Ah voilà pourquoi l’autre jour quand j'ai vu la jeune Solveig, j'ai voulu lui faire conversation, elle m'a répondu qu'elle était pressée qu'il fallait qu'elle rentre vite pour préparer le repas et faire quelques pâtisseries.
Je suis sûr que c'était pour ce filou de Guthin, oh je n'aurai jamais pu penser ça de lui quand les autres vont savoir tout ceci ...ils ne vont pas en revenir ...
Ramoussine partie dans une telle rage. « Je vais aller lui tirer les oreilles qu'elles seront si longues qu'il ne pourra plus sortir de son logis pendant plusieurs jours et encore moins d'aller goûter les gâteaux de Solveig.
Gonthran se rendit compte qu'il avait fait peut être une grosse bêtise en disant cela. Il voulu réparer cette bévue, mais il était trop tard....
Eh ! Ramoussine ! Cria Gonthran, il faut que je te dise ...ce n’est pas...Trop tard.
Elle était déjà bien loin et ne pouvais plus l'entendre.
Milodioùs !! S'écria le bel oiseau, Guthin va me plumer jusqu'au bréchet quand il va savoir ça...
Mais que faire pensa-t-il ?
Il faudrait que je puisse le prévenir avant que Ramoussine lui tombe dessus.
Et bien sûr pas de Percifleur aujourd'hui, d'habitude il traîne toujours dans les parages.
Ce n'est pas ma veine aujourd'hui. Se dit-il....
Pendant ce temps sur le chemin qui mène à l'orée de la forêt Ramoussine ruminait sa vengeance.
Ah Monsieur Guthin préfère me voir hiberner, ça lui ferait des vacances. ! Soit disant !
Je vais lui en donner, moi, des vacances .Tout lutin qu'il est ! Je vais te l'envoyer dans le grand nord rejoindre ses cousins et son ami Guthz. Il pourra réfléchir à ce qu'il dit, tout en se gelant les fesses sur la banquise... Il parait que le froid remet les idées à leurs places.
Et s'il a trop froid, il pourra toujours prendre ses oreilles en guise de cache-col.
Il n'a jamais vu une marmotte en colère ? Il va être servi le Lutin !
Vu l'état dans lequel se trouve notre Marmotte, imagez la rencontre entre Ramoussine et Guthin.


Mais ne précipitons pas les événements....

 


-

 

 

 

 

 

 
      CopyrightFrance.com

Partager cet article

Repost 0
Published by la plume de Guthin - dans Aventures fantastiques
commenter cet article

commentaires

:0010::0011::0004:Danielle 02/06/2008 23:08

Un ptit coucou ! Bonne soirée et bonne semaine ! bisous !

la plume de Guthin 02/06/2008 23:34


Merci je passerai vous faire un coucou demain


Quichottine :0010: 29/05/2008 09:24

Ben voilà ce que c'est que de raconter à sa façon... j'espère que Gonthran va vite se rattraper !... et je file lire la suite, parce que bien qu'étant une fille, je ne sais pas tout !

marie 27/05/2008 23:46

ben moi qui me demandait pourquoi mon ordi ne voulait plus d'internet, je viens de comprendre... les greemlins... pourtant j'suis bien gentille avec tout ce petit monde!!!j'hibernerais bien un peu moi aussi avec ce mois de mai-novembre pluvieux à souhait!mais qu'est-ce qu'elle a ramoussine à pas comprendre la plaisanterie? bisous guthin. marie.

Martine27 27/05/2008 18:37

Ouille, notre petite marmotte ne va pas se transformer en Gremlin j'espère

sarah frane 27/05/2008 17:39

un vrai enchantement de venir ici, j'adore ton histoire et l'on s'attache vite aux personnages, tu es vraiment un magicien gg guthin, ainsi ma panne d'ordinateur fut concoctée par les greemlins, les coquins ! et les femmes savent tout sur tout, tu crois....? mais solveig fait de si bons gâteaux que cela me donne envie d'aller en faire un, bonne soirée et plein de bisous petit lutin