Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 12:00

Résumé:
Je sais !!!Vous allez dire que je suis curieux, mais vous ne voulez pas savoir à qui donc Guthin désire tant écrire ?
Non !!! Ah bon ? Moi si !!!!!!!!!!.......
Bon je vais donc arrêter là,  mon histoire ?  tant pis pour vous...  

Je réfléchissais à qui donc pouvait-il bien écrire ?
Pas à Ramoussine, elle ne sait pas lire. J'avais beau chercher dans ses amis, je ne voyais pas.
Mais peut-être tout bonnement une folle envie de se transformer en poète, Qui sait, pourquoi vouloir toujours trouver une explication à chaque fait et geste?
On verra bien, mais chutt je crois l'entendre parler !!!!Mais que dit-il ?
- Il faisait froid .......
- La lune t'a illuminé........
Non ! Ca ne va pas dit-il et froissât sa feuille !!!!
- Une nuit de novembre qui faisait froid....
- Je t'ai vu, illuminé par la lune...
- Non ce n'est pas ça
De rage Guthin déchirait les feuilles de papier les unes après les autres.
Je sentais monter sa colère, mais surtout son désarroi.
Il n'arrivait pas à mettre sur le papier, ce que son coeur lui dictait.
A force de l'observer je ressentis une boule au creux de l'estomac. Le voir ainsi, désemparé
Je ne pouvais point le laisser ainsi.
N'est-ce pas, vous auriez fait quoi vous ?
Je décidais donc de faire mon apparition.
- Alors, Guthin lui dit-je, tu en es où avec ta poésie ça avance comme tu veux ?
Mon apparition fut si impromptue que notre Lutin en fit un bond.
Mais pas la moindre réponse de sa part. Ses yeux me fixèrent comme si j'étais tombé du ciel.
Je lui posai donc cette question, afin de rompre le silence.
Dis-moi Guthin tu pourrais peut être me donner la primeur de ton récit lui demandais-je.
Je me rendais compte qu'il était fort embarré pour me répondre, il laissa échapper ces quelques mots.
- Euh !!! Ben !!! Je vais t'avouer que je n'y arrive pas et cela me désole me dit-il.
- Allons bon !!!Lui répondis-je, montre moi ce que tu as écrit.
De son doigt, il me montra le petit tas de papier qui se trouvait derrière lui.
- Ah, je vois !!! Lui répondis-je. A la vu de ce tas papier je ressentis un pincement au coeur. Il faut que je vous avoue que je l'aime bien Guthin et que de le voir malheureux à cause de quelques mots sur une feuille de papier cela je ne pus l'accepter.
- Puis-je  t'aider à rédiger, lui demandais-je.
Je te promets que je ne dirais à personne que je t'ai aidé.
Comme quand j'écris le récit de tes aventures.
- D'accord me répondit il mais,  tu me le promets ?
- Oui Guthin !!Voyons un peu ce que tu as écrit lui demandais-je.
Il se retourna et ramassa une feuille froissée et me la tendit.
Tiens dit-il tu ne rigoles pas s'il te plait rajouta-t-il.
Je défroissais la feuille qui venait de me tendre. Je lisais en silence les quelques lignes qu'il avait jetées maladroitement sur le papier.
-Une nuit de novembre qui faisait froid
- Je t'ai vu illuminé par la lune.
A la lecture de ces deux phrases, je compris qu'il avait voulu écrire un poème.
- Bon je vois ce que tu as voulu exprimer mon Petit Guthin lui dis-je.
C'est un poème que tu voulais écrire ? Lui demandai-je
Il acquiesça d'un hochement de la tête
Je te propose ceci par exemple :
Lisant à haute voix, en y mettant toute l'intonation nécessaire, je lui proposais ces vers, écris avec les mots qu'il avait couchés sur le papier.
- C'était par une froide nuit de novembre, virgule,
Dame Séléné par le pouvoir magique
De sa lumière blanchâtre, virgule, éclaira ton doux visage.
Je vis dans ses yeux une lueur de joie.
- Ah ouiiiii, Me dit-il, comment fais-tu, pour dire des choses de cette façon. C'est chouette.
Toi tu trouves cela chouette, lui répondis-je, mais les autres, ils peuvent penser autrement. Vois-tu!!!
Ah bon me dit Guthin, alors cela sert à quoi d'écrire ? Si les autres ne comprennent pas la même chose que toi !!!!
La poésie vois-tu Guthin !!C'est l'art d'exprimer ce que ressent ton coeur au moment où tu jettes les mots sur le parchemin. Le plus difficile vois-tu, c'est de savoir faire comprendre au lecteur ce que tu veux lui faire ressentir.
- Bien sûr, il y en a qui sont plus doués que d'autres, cela vois-tu, ils deviennent célèbres, ils se nomment par exemple, Rousseau, Baudelaire, Rimbaud et bien d'autres.
Puis, il y a les anonymes, les sans grade, qui n'ont pas la plume aussi experte, mais leurs sentiments sont purs et ils les transposent sur le parchemin, tout comme nous essayons de le faire en ce moment.
Oui peut être me dit-il, mais tes Rimbaud et autre Badelaire, ils ont un lutin comme ami ? Me demanda-t-il.
Baudelaire, pas badelaire lui répondis-je. Non je ne pense pas pour le lutin, on le saurait.
Alors !! me dit-il. Cela me paraît bien compliqué pour dire à quelqu'un, qu'on l'aime bien. Aller, me dit-il, on continue, je sens que j'ai l'âme poétique.

Je laissais échapper un sourire, j'étais content de voir que Guthin avait retrouvé la joie de vivre.
Nous nous mîmes donc à l'ouvrage, faut dire que Guthin avait vraiment ce jour là, l'âme poétique.

 

 





La suite demain hihihi 

 

 

 

 

 
    

 CopyrightFrance.com


Partager cet article

Repost 0
Published by la plume de Guthin - dans Aventures fantastiques
commenter cet article

commentaires

Louise 01/06/2008 01:21

Bon matin mon petit Lutin J'aime bien ce texte pourtant j'y vois tellement de mélancolie je ne veux pas te rendre triste loin de là mon but mais je sais que c'est une cicatrice qui ne se ferme jamais , je sais que c'est moins douloureux ....j'aime beaucoup ta sensibilité Je te remercie pour ton message c'est tres gentil ...moi aussi j'aime bien avoir de tes nouvelles c'est toujours un plaisir Pour ce qui est de ma Vivi j'ai envoyé des choses via email et je n'ai pas de nouvelle , je regarde souvent sa photo avec son cheval ...et je me demande toujours si elle est heureuse Je te laisse mon ami ....prend bien soin de toi , ne travaille pas trop fort ....Bon Dimanche a toi et ton petit monde que j'adore Gros bisous Ton amie de tres loin et pourtant si près xxx

marie 31/05/2008 23:55

la poésie nous enchante et nourrit l'âme du monde!allez guthin, laisse parler ton coeur, et toi le scribouillard applique toi!

la plume de Guthin 01/06/2008 09:57


c'est bien ce qu'il me semblait ,la femme c'est l'avenir de l'homme......sourires


Monique Boulanger 31/05/2008 18:22

Lequel a le plus de chance? Guthin d'avoir un si gentil porte-plume ou le porte-plume d'avoir ce petit lutin qui lui inspire toutes ces belles histoires?

la plume de Guthin 31/05/2008 20:34


Oh je pense que c'est porte plume d'avoie un si charmnat petit lutin qui lui inspire plein de belles histoires et surtou qui lui tient compagnie .On ne se sent pas seul avec un luitn espiegle
toujours là pour une niche afin de garder la bonne huemeur dans la demeure.


Quichottine :0010: 30/05/2008 23:45

Zut ! Je croyais que c'était la dernière partie...Mais non ! Il faut que je m'arme de patience pour lire le poème fini.Ta plume est bien gentille, je trouve, Guthin ! Tu lui feras un gros bisou de ma part !

Flo-Avril2 30/05/2008 21:27

Joli, je t'embisouille mille foisAmitiés, Flo